Sentier didactique

image-7459231-DSC05266.w640.JPG

La primevère, médicinale et culinaire.

Une constation: les enfants d'aujourd'hui (et les adultes aussi....ils ne sont pas en reste, ne nous leurrons pas!), connaissent mieux les fleurs, les plantes et les animaux d'autres continents que ceux qui sont là, juste autour de nous.
Ceux...ceux justement qui ont construit notre présent en ayant façonné la vie de nos ancêtres par des légendes, des pouvoirs occultes, des secrets de guérison...
Cela m'attriste...profondèment!
Enfin, m'attristait...car j'ai décidé de ne pas me lamenter sur un fait, mais de proposer une solution, un chemin conduisant au changement, tout en douceur, en amour, en reconnexion.
Ce chemin, je l'ai choisi en proposant à la commune de Chermigon de poser, tout au long d'un sentier existant, des panneaux didactiques expliquant, succintement, nos plantes, nos arbres, nos animaux....
Succintement, car des sorties sont proposées, guidées, avec une pause au "Wigwam des 9 Mondes", pour y entendre des anecdotes, des légendes et, parfois, y déguster quelques plantes qui ont nourri nos grands-parents, nos arrière-grands-parents et sauvés de la disette des lignées encore bien plus ancienne de nos arbres généalogiques personnels.
 

Une couleuvre à collier juvénile

D'ici peu, les panneaux en bois seront posés le long du sentier partant du parking du Pontet à Chermignon d'en Haut en direction de Chermignon d'en Bas par le chemin dit "De la Combe".
Sur des planches en mélèze, défoncées par mes soins, vous trouverez le nom des principales espèces végétales rencontrées le long de votre ballade.
Les animaux ne seront pas en reste...mais ne nous pouvons pas vous garantir que sous vos yeux vous verrez l'envol de la huppe, croiserez les yeux ronds d'une couleuvre ou entre-appercevrez la robe rayée d'un blaireau...pour cela il vous faudra un peu de chance tout de même.
Par contre, si vous vous arrêtez et lisez les affiches agrafées sous chaque nom, vous pourrez déjà apprendre que l'ortie est une plante bio-indicatrice de premier rang, que le frêne a longtemps été cultivé pour faire du fourrage de ses feuilles, que la couleuvre d'Esculape est celle représentée entourant la coupe d'Hygie, emblême des pharmaciens....et vous connaitrez la réponse à cette devinette:"Je brûle et ne suis pas du poivre, je cuis mais ne suis pas le feu, je pique et ne suis pas le serpent." Qui suis-je?"

image-7459236-DSC05259.w640.JPG

L'églantier, un porte-greffe pour de nombreux rosiers.



C'est également sur cette page internet, que chaque plante, arbre, animal présenté sur le sentier vous sera mieux expliqué, détaillé avec moult informations et anecdotes....
...et qui sait, après avoir lu les vertus de l'églantier, la rose sauvage, vous aurez peut-être envie de faire et d'essayer votre propre filtre d'amour, ou, de manière plus pragmatique, de faire une crème de beauté et, sur un plan convivial, tester une recette de "sauce à la tomate (!)" faites à parties de ses faux-fruits....